Le Géoparc du Chablais à l’honneur dans la revue Géochronique

Le Géoparc du Chablais, et trois de ses géosites d’importance internationale, font l’objet d’un article dans Géochronique, la revue trimestrielle coéditée par la Société Géologique de France et le BRGM. Des membres du Conseil Scientifique du Géoparc ont été sollicités pour leur expertise afin de participer à la rédaction de cet article.

Intitulé « Pourquoi un Géoparc mondial UNESCO pour le Massif du Chablais ? », l’article détaille 3 géosites de référence mondiale.

Le site de la Tête du Vuargne, près du col de Joux-Plane (-163 millions d’années)

Ce site, dans le secteur de Morzine-Les Gets, permet d’appréhender l’histoire des Alpes grâce à des roches bien particulières : les laves en coussin. Danielle Decrouez, géologue, décrypte les indices que délivrent ces roches : elles révèlent la présence d’un ancien océan, qui existait bien avant les reliefs actuels,  et dans lequel se sont formées les roches du massif du Chablais.

Une lave en coussin affleurante à la Tête du Vuargne – crédits : M. Giardino
Une lave en coussin affleurante à la Tête du Vuargne – crédits : M. Giardino

L’impluvium d’Évian et les dépôts glaciaires de Thonon (-60 000 à -18 000 ans)

Pierre Belle, hydrogéologue des eaux minérales naturelles d’Évian, explore l’impluvium d’Évian et les dépôts glaciaires de Thonon. Ces sites permettent de remonter le temps de quelques dizaines de milliers d’années, lors de la dernière glaciation. Durant cette période, la glace a fortement modelé les reliefs du Chablais, pour créer les paysages que nous connaissons aujourd’hui ainsi que l’impluvium des eaux d’Évian et des eaux de Thonon.

Les dépôts glaciaires « en terrasse » de Thonon – crédits : A. Guyomard

Les dunes de la plage d’Excenevex (actuel)

Les exceptionnelles dunes sous-lacustres et éoliennes de la plage de sable naturel d’Excenevex font l’objet d’un décryptage par et Jeremy Ragusa, sédimentologue. Il expose les mécanismes à l’origine de leur formation, toujours actifs.

Les dunes sous-lacustres visibles sur une photo aérienne de la plage d’Excenevex (2020) – crédits : Géoportail, IGN RGD 73-74

Pour en savoir plus :
• L’article à découvrir dans le numéro 159 de Géochronique (à paraître prochainement)
• La page dédiée à l’histoire géologique du massif du Chablais