Traversée du Chablais à raquettes

Séjour

Bellevaux

Période : Hiver . Printemps

6 jours, 5 nuits



D’Annemasse à Evian, par des chemins détournés, un petit sac pour les affaires de la journée, le repas chaque soir dans de petits hôtels de montagne, quel meilleur moyen pour découvrir ce massif en profondeur ?
Déroulement
Le Chablais est un massif qui se prête merveilleusement à la pratique de la raquette et cette randonnée a la particularité d'avoir en toile de fond des massifs de haute-montagne. Lorsque nous sommes sur les sommets, nous pouvons admirer le Massif du Mont Blanc tout proche. En partant de la vallée de l'Arve, nous découvrons le massif du Roc d'Enfer avec au loin les Dents Blanches et les Dents du Midi, déjà en Suisse. En revenant vers l'arête frontière, nous côtoyons les impressionnants sommets des Cornettes de Bise et de la Dent d'Oche. Nous terminons le séjour en descendant sur les rives du Lac Léman.

Deux itinéraires de niveaux différents vous sont proposés selon que vous veniez en début ou en fin d'hiver. En effet, en mars la neige est moins abondante, ce qui nous conduit à la traquer plus haut en altitude et ainsi effectuer des dénivelées plus importantes. Le panorama découvert depuis les sommets et les cols élevés viendra récompenser cet effort plus soutenu.

Jour 01 : Rendez-vous en gare d'Annemasse (sortie principale) à 11h15. Transfert au-dessus de Villard (20 km), au lieu-dit Le Replan (1294 m), point de départ de la randonnée. Soyez habillés en tenue de randonnée, avec votre sac à dos prêt, de l’eau dans votre gourde et vos chaussures de randonnée à portée de main. Pour ce premier pique-nique panoramique en commun et en plus de nos préparations, il est apprécié que chacun des participants apporte une des spécialités de sa région d'origine, afin de commencer la randonnée par des échanges culturels fructueux. Après un passage en forêt, nous contournons la Tête des Cudres pour attaquer l’ascension de la Pointe de Miribel (1581 m). D’ici, la vue porte jusqu’au Mont-Blanc, quel spectacle ! Il sera notre toile de fond durant toute la descente. En passant Chez Truffaz (1191 m), nous nous laissons glisser jusqu’à notre hébergement à Mégevette.
Dénivelée : + 300 m, - 700 m Longueur : 5 km Horaire : 4 h 00


Jour 02 : Après avoir traversé plusieurs hameaux, nous montons régulièrement de clairière en clairière. Au vaste Col de la Bray (1447 m), la vue est dégagée, mais nous aurons sûrement envie de grimper jusqu’au sommet de la Pointe des Jottis (1548 m) pour un point de vue encore plus large ! Retour au village d’alpage de La Bray pour plonger dans le sauvage vallon de la Diomaz. Encaissé entre deux raides versants couverts de forêts, l’ambiance est austère et mystérieuse ; on ne peut s’empêcher de penser à l’époque où l’ours peuplait encore nos montagnes ! On débouche ensuite au bord du Lac de Vallon dans le vallon de La Chèvrerie. Une courte navette nous amène à notre hôtel à Bellevaux.
Dénivelée : + 670 m, - 470 m Longueur : 12 km Horaire : 5 h 30


Jour 03 : Après une première montée en face Sud, nous atteignons les vastes espaces de Tré Le Saix (1486 m). Un beau parcours en montagnes russes nous conduit Sur la Pointe (1657 m), puis nous traversons le plateau pour rejoindre directement le Col de La Balme (1445 m) et ensuite le Col de Seytrouset (1564 m). Il est alors temps d’entamer la descente jusqu’à la Dranse de Morzine et remonter ensuite au village du Biot.
Dénivelée : + 670 m, - 900 m Longueur : 15 km Horaire : 6 h 00


Jour 04 : Nous nous élevons à travers la forêt pour rejoindre les espaces dégagés de Thex. Puis traversons sous la Pointe de Cercle jusqu’à la Montagne de Drouzin (1620 m). Ensuite notre itinéraire bascule dans la vallée de la Dranse d’Abondance par une superbe descente en face Nord. Une succession de petits vallons nous conduit aux Alpages de Druges. Face à nous, les Cornettes de Bise (2432 m), que nous allons côtoyer demain. Une traversée en forêt puis c’est la dernière descente ! Nuit dans le splendide village d'Abondance. Si nous arrivons tôt, nous en profiterons pour visiter le Cloître du XVème siècle, avec ses fresques très bien conservées.
Dénivelée : + 780 m, - 700 m Longueur : 10 km Horaire : 5 h 30


Jour 05 : Nous commençons la journée par la visite du Hameau du Mont, splendide exemple de l'architecture du Chablais, avec ses immenses chalets. Après une bonne montée, nous franchissons la crête du Mont Chauffé au Col de la Plagne (1546 m). Le profil s'adoucit et une traversée nous permet de gagner la douceur du vallon d'Ubine. Le village d'Ubine (1485 m), inhabité l'hiver, est un havre de quiétude au pied des falaises verticales du Mont Chauffé. Ce site est notre coup de cœur de la semaine. Nous franchissons Les Maupas (1561 m) qui séparent le vallon de Bise de celui d'Ubine. La vue y est magnifique avec en toile de fond le Mont Chauffé, les Cornettes de Bise et la Dent d'Oche. Il ne reste plus qu'à s'enfoncer dans le vallon de l'Eau Noire pour gagner le petit village de Vacheresse, terme de notre longue descente.
Dénivelée : + 780 m, - 880 m Longueur : 15 km Horaire : 5 h 45

Jour 06 : Plusieurs itinéraires permettent de rejoindre le Mont Baron depuis Vacheresse. Nous choisissons le plus sauvage qui emprunte le Vallon du Replain et débouche sur une croupe neigeuse que l’on remonte jusqu’au pied de la pente sommitale. Un parcours de crête nous conduit alors jusqu’au sommet du Mont Baron (1556 m). Il est intéressant de redescendre par la Crête des Chesnays afin de prolonger les panoramas sur le lac Léman d’un coté et le Mont-Blanc de l’autre. Nous rejoignons ensuite Bernex, fort sympathique village niché au pied de la Dent d’Oche. Transfert ensuite pour Evian. Arrivée prévue à la gare vers 17H15.
Dénivelée : + 730 m, - 550 m Longueur : 9 km Horaire : 5 h 00


Nous pouvons être parfois amenés à modifier quelque peu l'itinéraire indiqué : soit au niveau de l'organisation (problème de surcharge des hébergements, dédoublement des groupes, modification de l'état du terrain, risques d'avalanches, etc...), soit directement du fait de l'accompagnateur (météo, niveau du groupe, etc...). Faites-nous confiance, ces modifications sont toujours faites dans votre intérêt, pour votre sécurité et un meilleur confort !

Les horaires ont été calculés pour un rythme de 250 mètres de dénivelée à l’heure en montée, 500 mètres à l’heure en descente et 3,5 km à l’heure sur le plat, afin de pouvoir comparer les différentes randonnées avec la même base. Ils ne concernent que la marche effective, tous les temps de repas, de pause ou de contemplation sont à ajouter. Il est bien sûr évident qu’en raquettes, l’horaire de marche n’est qu’une indication. De bons marcheurs par neige dure trouveront les horaires surévalués, les petits marcheurs par neige fraîche trouveront les horaires nettement sous-évalués.


Enneigement : Nous sommes avant tout des randonneurs et si la neige vient à manquer (notamment en début et fin de saison), nous assurons tout de même le départ de nos séjours.
L’ambiance et la luminosité hivernale sont au rendez-vous même s’il faut porter un peu les raquettes sur le sac pour rejoindre la neige. Depuis que nous organisons cette randonnée, nous avons rarement eu besoin de porter les raquettes.


PROGRAMME SPORTIF (MARS)


Jour 01 : Rendez-vous en gare d'Annemasse (sortie principale) à 11h15. Transfert au-dessus de Villard (20 km), au lieu-dit Le Replan (1294 m), point de départ de la randonnée. Soyez habillés en tenue de randonnée, avec votre sac à dos prêt, de l’eau dans votre gourde et vos chaussures de randonnée à portée de main. Pour ce premier pique-nique panoramique en commun et en plus de nos préparations, il est apprécié que chacun des participants apporte une des spécialités de sa région d'origine, afin de commencer la randonnée par des échanges culturels fructueux. Après un passage en forêt, nous contournons la Tête des Cudres pour attaquer l’ascension de la Pointe de Miribel (1581 m). D’ici, la vue porte jusqu’au Mont-Blanc, quel spectacle ! Il sera notre toile de fond durant toute la descente. En passant Chez Truffaz (1191 m), nous nous laissons glisser jusqu’à notre hébergement à Mégevette.
Dénivelée : + 300 m, - 700 m Longueur : 5 km Horaire : 4 h 00


Jour 2 : Après avoir changé de versant, la longue ascension régulière commence de clairière en clairière. Après un dernier passage en forêt, le paysage s'ouvre dans le petit cirque rocheux au pied de la Haute Pointe. Une dernière petite pente mène au Col de Cordon (1636 m). Nous redescendons ensuite sur la station de Sommant. Après avoir contourné un éperon, nous attaquons la montée au Petit Col de Chavan (1745 m). L’ambiance haute-montagne règne ici entre Haute-Pointe et Pointe de Chavasse. En suivant le cours du ruisseau de Chavan, puis de Bellecombe, nous gagnons les rives du Lac de Vallon dans le vallon de La Chèvrerie. Une courte navette nous amène à notre hôtel à Bellevaux.
Dénivelée : + 1060 m, - 880 m Longueur : 17 km Horaire : 6 h 30


Jour 3 : Après une première montée en face Sud, nous atteignons les vastes espaces de Tré Le Saix (1486 m). Nous pouvons ensuite tout à loisir choisir notre itinéraire en fonction des conditions. Un beau parcours en montagnes russes nous conduit Sur la Pointe (1657 m), puis Vallonet (1581 m) et le Col de La Lanche (1539 m). En suivant le fil de la crête, nous arrivons au Col de La Balme (1445 m), puis au Col de Seytrouset (1564 m). Il est alors temps d’entamer la descente jusqu’à la Dranse de Morzine et remonter au village du Biot.
Dénivelée : + 970 m, - 1220 m Longueur : 18 km Horaire : 6 h 30


Jour 4 : Après deux étapes sportives, cette journée nous permet de prendre le temps. Notre itinéraire nous conduit dans les espaces dégagés de Thex. Nous contournons l’arête forestière de la Pointe de Cercle et atteignons les paisibles alpages de la Montagne de Damoz des Prés. Après avoir franchi le Col de L'Ecuelle (1534 m), nous changeons de vallée et descendons sur la Dranse d'Abondance. Nuit dans le splendide village d'Abondance. Si nous arrivons tôt, nous en profiterons pour visiter le Cloître du XVème siècle, avec ses fresques très bien conservées.
Dénivelée : + 840 m, - 730 m Longueur : 13 km Horaire : 5 h 30

Jour 5 : Nous commençons la journée par la visite du Hameau du Mont, splendide exemple de l'architecture du Chablais, avec ses immenses chalets. Après une bonne montée, nous franchissons la crête du Mont Chauffé au Col de la Plagne (1546 m). Le profil s'adoucit et une traversée nous permet de gagner la douceur du vallon d'Ubine. Le village d'Ubine (1485 m), inhabité l'hiver, est un havre de quiétude au pied des falaises verticales du Mont Chauffé. Ce site est notre coup de cœur de la semaine ! L’aller et retour jusqu’au Col d’Ubine (1694 m) complète ce magnifique parcours. Nous franchissons Les Maupas (1561 m) qui séparent le vallon de Bise de celui d'Ubine. La vue y est magnifique avec en toile de fond le Mont Chauffé, les Cornettes de Bise et la Dent d'Oche. Il ne reste plus qu'à s'enfoncer dans le vallon de l'Eau Noire pour gagner le petit village de Vacheresse, terme de notre longue descente.
Dénivelée : + 990 m, - 1090 m Longueur : 19 km Horaire : 7 h 00


Jour 6 : Si les conditions nivo-météo sont au rendez-vous, c’est une étape alpine spectaculaire qui nous attend. Nous remontons le long vallon du Darbon, jusqu’aux Chalets du Darbon (1583 m). Dans les falaises, les bouquetins sont souvent présents. Nous sommes au-dessus de l’étage de la forêt et parvenons au magnifique cirque du Lac de Darbon. L’ambiance alpine déjà marquée atteint son apothéose lorsque l’on franchit les Portes d’Oche (1937 m), véritable brèche dans la montagne. Nous descendons dans un vallon escarpé au pied de la Dent et du Château d’Oche et gagnons la petite station de Bernex. En cas de mauvaises conditions, l’itinéraire de repli est celui de début de saison. Il gagne le sommet du Mont Baron (1445 m), splendide belvédère sur le Lac Léman. Transfert ensuite pour Evian. Arrivée prévue à la gare vers 17H15.
Dénivelée : + 1290 m, - 1030 m Longueur : 13 km Horaire : 7 h 00


Nous pouvons être parfois amenés à modifier quelque peu l'itinéraire indiqué : soit au niveau de l'organisation (problème de surcharge des hébergements, dédoublement des groupes, modification de l'état du terrain, risques d'avalanches, etc...), soit directement du fait de l'accompagnateur (météo, niveau du groupe, etc...). Faites-nous confiance, ces modifications sont toujours faites dans votre intérêt, pour votre sécurité et un meilleur confort !

Les horaires ont été calculés pour un rythme de 250 mètres de dénivelée à l’heure en montée, 500 mètres à l’heure en descente et 3,5 km à l’heure sur le plat, afin de pouvoir comparer les différentes randonnées avec la même base. Ils ne concernent que la marche effective, tous les temps de repas, de pause ou de contemplation sont à ajouter. Il est bien sûr évident qu’en raquettes, l’horaire de marche n’est qu’une indication. De bons marcheurs par neige dure trouveront les horaires surévalués, les petits marcheurs par neige fraîche trouveront les horaires nettement sous-évalués.
Enneigement : Nous sommes avant tout des randonneurs et si la neige vient à manquer (notamment en début et fin de saison), nous assurons tout de même le départ de nos séjours.
L’ambiance et la luminosité hivernale sont au rendez-vous même s’il faut porter un peu les raquettes sur le sac pour rejoindre la neige. Depuis que nous organisons cette randonnée, nous avons rarement eu besoin de porter les raquettes.


NOS POINTS FORTS
- La traversée intégrale du Chablais du Sud au Nord.
- Le Vallon et le hameau d’Ubine.
- La vue sur le lac Léman les derniers jours.
- La visite du Cloître de l’Eglise d’Abondance.
- Le confort des hébergements : hôtel***, hôtels** et auberge.
- Une chambre double ou triple, avec douche et WC dans la chambre chaque soir.
- Un groupe limité à 12 personnes pour une meilleure convivialité.
- La fourniture du matériel : raquettes et bâtons, ainsi que le matériel de sécurité.
- L’accès TGV facile avec prise en charge à la gare d’Annemasse et dispersion en gare d’Evian.
- En correspondance avec les horaires de TGV (pas de nuit supplémentaire sur place).


NIVEAU
PROGRAMME CLASSIQUE (janvier – février) : niveau 3 sur une échelle de 5.
Marcheurs sportifs

Dénivelée moyenne : 620 m Maximum : 780 m
Longueur moyenne : 11 km Maximum : 15 km
Horaire moyen : 5 h 15 mn Maximum : 6 h
Le rythme de marche est lent et régulier, l’aspect découverte est privilégié sur l’aspect sportif. Il sera toujours possible en cas de petite défaillance de faire une étape avec le véhicule qui transfère les bagages et rejoindre le groupe le soir (coût de ce transfert à votre charge).

PROGRAMME SPORTIF (mars) : niveau 4 sur une échelle de 5.
Marcheurs experts

Dénivelée moyenne : 920 m Maximum : 1290 m
Longueur moyenne : 16 km Maximum : 19 km
Horaire moyen : 6 h 30 mn Maximum : 7 h
Le rythme de marche est lent et régulier, l’aspect découverte est privilégié sur l’aspect sportif. Il sera toujours possible en cas de petite défaillance de faire une étape avec le véhicule qui transfère les bagages et rejoindre le groupe le soir (coût de ce transfert à votre charge).